Immobilier à Paris : le volume des ventes décroche

Publié le par AIPI 93

Immobilier à Paris : le volume des ventes décroche

Seulement 1.500 ventes de logements ont été réalisées en février dans la capitale. Il faut remonter à février 2009 pour retrouver un volume de vente équivalent. Coup de frein passager ou plus durable ?


L'attentisme électoral conjugué au manque de visibilité économique ont sûrement provoqué ce coup de frein. D'ailleurs il faut remonter à février 2009 pour retrouver un nombre équivalent de signatures d'actes de vente. Faisons le compte à rebours. En retenant trois à quatre mois, entre les avant-contrats et les actes de vente signés chez le notaire, ce « creux » correspond au choc, qui a suivi la sévère crise des subprimes de l'automne 2008. De même, les 1.500 ventes de février correspondent à des avant-contrats signés fin 2011.
Si la tendance des prix est importante dans le domaine immobilier, l'évolution du nombre de transactions constitue également un précieux indicateur, voire une sonnette d'alarme. Durant le mois de février 2012, seulement 1.500 actes de vente d'appartements anciens situés à Paris ont été signés, d'après les notaires, contre 5.348 en janvier dernier et 3.410 en décembre 2011. Certes l'effet de la réforme de l'imposition des plus-values immobilières est passé par là. Mais ce n'est sans doute pas le seul facteur expliquant ce décrochage.

Comme ni les notaires ni les agents immobiliers ne communiquent sur le volume des avant contrats, il est difficile de savoir comment les volumes vont évoluer. Seule certitude : si le volume des ventes continue à baisser, les vendeurs lâcheront du lest sur leurs prétentions. Au lieu de conserver dans leur portefeuille des biens proposés trop cher, les agents immobiliers relancent leurs vendeurs pour qu'ils fassent preuve de plus de réalisme. Quant aux acheteurs disposant d'un plan de financement bouclé, ils ont toutes les cartes en main, pour réaliser une bonne opération.A eux de bien négocier.

MARTINE DENOUNE

Les Echos du 27 avril 2012

Commenter cet article