Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2/3 des logements en insécurité électrique

Publié le par AIPI 93

2/3 des logements en insécurité électrique

 
Interview vidéo : 2/3 des logements en insécurité électrique<br />


Qu’est-ce qui, chaque année, est à l’origine de 80 000 incendies, soit une moyenne de 220 par jour, blesse 4 000 personnes et en tue une centaine, et coûte plus d’un milliard d’euros aux assureurs ? Réponse : les installations électriques vétustes. Selon une étude réalisée par l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), les 2/3 des logements de plus de 15 ans vendus entre 2009 et 2011 n’étaient pas en sécurité électrique. « 79 % des parties privatives de maisons et de logements collectifs et 53 % des parties communes de bâtiments collectifs privés n’ont pas d’installation de mise à la terre, précise l’ONSE. La présence de matériels vétustes ou détériorés est constatée dans 74 % des parties privatives de maisons et logements collectifs et 83 % des parties communes de bâtiments privés ». Pour connaître l’état d’une installation électrique, lors d’un achat immobilier, il suffit de lire attentivement les conclusions du diagnostic électrique obligatoire pour celles de plus de 15 ans. Claude Descombes, directeur général de l'association Promotelec, estime qu'il faut en moyenne 2 000 euros pour un appartement et 3 000 euros pour une maison.Mais la vigilance doit également être de mise pendant les travaux : l’ONSE a constaté ces trois dernières années une mise sur le marché croissante de produits dangereux ne respectant pas les normes élémentaires de sécurité tels que des disjoncteurs, des prises multiples, des rallonges... Selon le LCIE Bureau Veritas, seuls 30 % des produits présents sur le marché font l’objet d’une certification attestant de la conformité des produits.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article